Association Histoire et mémoire ouvrière en Seine-Saint-Denis

>> Valoriser lhistoire et la mmoire du mouvement ouvrier en Seine-Saint-Denis.

Vous etes ici : Accueil » Notices biographiques » Élus de Seine-Saint-Denis

>>CADOT Maurice, Henri

Né le 5 août 1899 à Essigny le Petit (Aisne), mort le 3 avril 1986 à Chantilly (Oise). Dessinateur (en 1956), puis chef d’études à la SNCF. Militant socialiste, maire d’Aulnay-sous Bois (Seine-et-Oise devenue Seine-Saint-Denis) de juillet 1964 à mars 1965.

Fils d’un chef de station aux Chemins de fer, Maurice Cadot fut engagé volontaire lors de la première guerre mondiale. Il se maria le 2 juillet 1927 au Plessis Robinson (Seine devenue Hauts de Seine) avec Charlotte Lavogade.

Installé à Aulnay sous Bois, il fut candidat au conseil municipal sur la liste socialiste aux élections de 1947 et de 1953. Il siégea au conseil à partir du 12 novembre 1955 à la suite d’une démission.

Il fut réélu en 1959 (il était alors retraité) sur la liste d’action municipale républicaine et socialiste constituée au second tour par une alliance entre la SFIO, les centristes et les gaullistes de l’UNR. Maurice Cadot devenait deuxième adjoint du maire socialiste Robert Courtat, puis premier adjoint après la démission, en janvier 1964, du premier adjoint modéré Pierre Abrioux.

Il fut élu maire le 5 juillet 1964 à la démission de R. Courtat qui venait d’être battu aux élections cantonales.

Aux élections municipales de 1965, Maurice Cadot fut élu sur la liste conduite par le député communiste Robert Ballanger à la suite d’une scission de la section socialiste locale dont la majorité se présentait avec des centristes sur une liste d’ « entente aulnaysienne ». Il fut premier adjoint du maire communiste Louis Solbes. Il ne se représenta pas en 1971.

Nadia TENINE MICHEL

Sources : Arch. com. Aulnay sous Bois : 1 W 209, 504, 507, 515, 516, 527, 528, 826. Etat – civil d’Essigny le Petit

AHMO 2008-2010